Catalogue > Liste par artiste
Parcourez la liste complète des artistes présentés dans le cadre des Rencontres Internationales depuis 2004. Utilisez le filtre alphabétique pour affiner vos recherches.  mise à jours en cours 
Mika taanila
Catalogue : 2016Mannerlaatta | Fiction expérimentale | 35mm | noir et blanc | 73:13 | Finlande | 2016
Mika taanila
Mannerlaatta
Fiction expérimentale | 35mm | noir et blanc | 73:13 | Finlande | 2016

A camera-less lettrist film about fear of flying, security checks and time zones. After returning from a trip to Tokyo, the protagonist is stuck at a hotel nearby the Helsinki airport. The use of various technical devices, slivers the time-management and modifies the jet-lagged consciousness.

Mika Taanila (s. 1965) is a filmmaker and visual artist based in Helsinki, Finland. He works with documentaries, experimental film and visual arts. Human engineering, utopias, failures and man-machines are recurring themes in his films and installations. Taanila’s works have been shown at major international group shows, such as Aichi Triennale (2013), dOCUMENTA (2012), Shanghai Biennale (2006), Berlin Biennale (2004), Manifesta (2002) and Istanbul Biennial (2001). Solo shows include the Museum of Contemporary Art Kiasma in Helsinki (2013–14), Contemporary Art Museum St. Louis (2013), TENT, Rotterdam (2013) and Galleria Heino, Helsinki (2010). Taanila’s short films have been screened altogether at more than 300 international film festivals and special events. In 2015, Taanila was awarded with the prestigious Ars Fennica Award, the biggest Finnish art award.

Theodore tagholm
Catalogue : 2009Conversations with Walt Whitman | Fiction expérimentale | | couleur | 5:50 | Royaume-Uni | 2009
Theodore tagholm
Conversations with Walt Whitman
Fiction expérimentale | | couleur | 5:50 | Royaume-Uni | 2009

Conversations with Walt Whitman explores belief and its context. Through flickering lights and morse code Walt Whitman has got in touch from beyond the grave to recite poetry to our protagonist. It turns out the Walt had previously got in touch with his grand mother with a spirit writer. Is he really in touch or is this some form of escape from the banalities of suburban existence.

Theodore Tagholm is an artist based in London. Working primarily in video he was recently shortlisted for the Jerwood Moving Image Awards.

Catalogue : 2009Turner came to me in a dream and told me cyprien g | Vidéo | | couleur | 1:29 | Royaume-Uni | 2009
Theodore tagholm
Turner came to me in a dream and told me cyprien g
Vidéo | | couleur | 1:29 | Royaume-Uni | 2009

Catalogue : 2014Plain Sight | Vidéo | hdv | couleur | 1:29 | Royaume-Uni | 2013
Theodore tagholm
Plain Sight
Vidéo | hdv | couleur | 1:29 | Royaume-Uni | 2013

Hiding in plain sight, the photograph skims across the skin of reality. The work plays with the surface of the photographic image. Looking at how perceptual attention affects the surface of the image, revealing fractures on the infra slim surface.

Theodore Tagholm is a London based artist who has been working with time based media for over 15 years. Trained at Chelsea School of Art and Middlesex University.

Naoko takahashi
Catalogue : 2005Good Morning At Night | Doc. expérimental | dv | couleur | 10:46 | Japon | Emirats arabes unis | 2005
Naoko takahashi
Good Morning At Night
Doc. expérimental | dv | couleur | 10:46 | Japon | Emirats arabes unis | 2005

Il y a tellement d'hommes qui restent là dans les rues du centre ville. Ils sont là pour travailler et envoyer de l'argent chez eux, à leurs familles. Il y a une place où ils attendent une opportunité de travail pour la journée. Le soir, ils se retrouvent et bavardent, buvant du thé et jouant aux cartes. Aucune femme ne se promène seule la nuit. Si vous marchez seul dans la ville la nuit, si vous ne portez pas un certain type de vêtements, vous pourriez être traité comme quelqu'un du bas de l'échelle sociale. Vous pourriez facilement vous égarer, vous embrouiller, vous retrouver isolé et humilié. Le film a été tourné en mini DV, en couleur - voice over en anglais et sous-titres arabes.


Artiste travaillant avec le texte, les médias contemporains, les installations et l'art vivant, elle vit à Londres. Elle est née à Nigata, Japon, en 1973. Depuis qu'elle est venue vivre au Royaume-Uni en 1992, Takahashi utilise sa seconde langue et vit entre deux cultures. Ses oeuvres s'intéressent à la notion de dispersion, de relocalisation, de l'appartenance à un pays étranger et de représentation dans une société multiculturelle et multi linguale, et aux notions d'identité nationale et individuelle. Au cours de ces dernières années, elle s'est intéressée aux oeuvres spécifiques aux lieux et cultures, qui s'engagent auprès des lieux et personnes des alentours. Takahashi expose ses oeuvres d'art et donne des représentations live lors de divers événements au Royaume-Uni et à l'étranger. En plus des précédents artistes en résidence, elle a récemment participé au Sharjah Biennial 7?s Artist-In-Residence-program. Ses oeuvres vidéo ont été sélectionnées et projetées lors de nombreux festivals internationaux, notamment le 24e Festival international du court-métrage de Uppsala, Suède, au "About Time Nordyllands Kunstmuseum", Danemark, et le Beck`s Futures 2 film & Video UK and BBC British Short Film Festival 2000.

Pilvi takala
Catalogue : 2008Kuuluttaja | Vidéo | | couleur | 5:50 | Finlande | 2007
Pilvi takala
Kuuluttaja
Vidéo | | couleur | 5:50 | Finlande | 2007

Ho tam
Catalogue : 2005In the Dark | Vidéo expérimentale | dv | noir et blanc | 6:0 | Canada | 2004
Ho tam
In the Dark
Vidéo expérimentale | dv | noir et blanc | 6:0 | Canada | 2004

Réalisée l?année suivant l?épidémie de SRAS, la vidéo reprend des images publiées par les médias de Toronto. Pour mémoire, Toronto (Canada) a été la seule ville non asiatique affectée par l?épidémie. La ville était stigmatisée par quelques cas isolés ayant eu pour point de départ un transporteur de retour d?Asie. Au travers de photographies en noir et blanc elles-mêmes rephotographiaient, tout ce que nous voyons est la noirceur d?un temps passé, une ville qui subit une attaque, des politiciens qui cherchent à réconforter, des habitants vivant dans la peur, la méfiance, la paranoïa et la honte. Qu?y a-t-il à tirer de ces quelques mois qui ont paru durer une éternité ? Comme si nous étions revenus à l?âge des ténèbres, dans un temps où nous pensions que nous n?en ressortirions jamais. La vidéo, en faisant référence aux faiblesses de la nature humaine, soulève indirectement le problème de l?attention des médias dans un monde que nous avons créé. Si les medias sont le message, la vidéo pose la question de ses partis pris et de sa véracité. Afin de recréer cette époque troublée, les images dégradées et médiatisées et le son se répondent l?un l?autre pour exprimer le doute, le dégoût et le sentiment d?approcher un état d?abjection. Le projet a été tourné en lumière faible et avec un caméscope familial. Il en résulte des signaux instables que le caméscope est destiné à détecter et à capter (sans succès dans ce cas). Dans cette démarche, la vidéo suit pratiquement le même processus scientifique médical que la guerre bactériologique. Utilisant la vidéo dans la production mais en faisant également référence aux langages des films expérimentaux, ?In the dark ?, rend hommage au cinéaste d?avant-garde Stan Brakhage (1933-2003), décédé lors de l?apparition du SRAS.


Ho Tam est né à Hong Kong et a fait ses études à Toronto, au Canada. Il a travaillé dans la publicité et dans des dispensaires psychiatriques avant de se consacrer à l?art. Il exerce dans différentes disciplines telles que la peinture, la vidéo, la photographie, l?édition et l?art public. Il a exposé dans différentes villes en Amérique du Nord. Sa première vidéo, « The Yellow Pages » est une commande du groupe d?art public PUBLIC ACCESS pour une installation/projection à la Union Station, la gare de Toronto en 1994/1995. Depuis lors Tam a produit plus de 15 vidéos expérimentales. Son travail est présenté dans l?exposition itinérante « Magnetic North : Canadian Experimental Video » organisée par le Walker Art Center du Minnesota. Tam enseigne à l?université de Victoria. Il est diplômé du Whitney Museum Independent Studies Program du Bard College (MFA) et a bénéficié de diverses bourses d?études et de recherche

Marion tampon-lajarriette
Catalogue : 2006Une Histoire déjà racontée | Vidéo expérimentale | dv | couleur | 6:0 | France | 2005
Marion tampon-lajarriette
Une Histoire déjà racontée
Vidéo expérimentale | dv | couleur | 6:0 | France | 2005

Mon activité consiste essentiellement à réinvestir des grands films, très présent dans notre mémoire collective, en intervenant sur l`unité de leur image ou de leur déroulement temporel (ici: substituer et ré-enregistrer entièrement la bande son originale, faire se rencontrer les deux seconds rôles féminins, demeurer dans un lieux en dehors de l`action..) J`essaie, dans ce cadre bien défini du film existant, d`ouvrir d`autres espaces-temps possibles, d`autres logiques, dans les interstices même de sa progression narrative. Trouver d`autres voies par lesquelles entrer et naviguer à l`intérieur d`un récit donné: des chemins qui ressembleraient davantage à celui du ?flâneur?, qui avance sans but prédéfini dans un Univers sans ordre ni sens, sans repère ni limite. Une activité de réappropriation qui s`appuie donc d`abord sur ma position de ?récepteur" en réaction à un "Cinéma de Grands Récits" donnant à voir une représentation très puissante du Monde comme territoire ordonné, hiérarchisé, où l`on distingue encore le Bien du Mal, le Vrai du Faux, où il existe un sens unique à l`Histoire (figure du héros, du destin,du scénario..). Ici les protagonistes eux-même explorent la fiction comme la vie: à tâton, car il n`y a pas une voie unique mais une infinité de possibles..


Marion Tampon-Lajarrirtte est née quelque part dans les années 80. Ailleurs elle a suivi des études artistiques à la Villa Arson. Autre part elle a entreprit un ensemble de portraits vidéo éloquents et de cartes postales muettes, avec l`appui d`une bourse du Medialab-Centro Cultural Conde Duque. Plus loin elle poursuit des études à l`école des Beaux Arts de Lyon et sous d`autres latitudes un master Nouveaux Media à l`HEAA genevoise. Elle filme ou se réapproprie des films, écrit ou recoupe, photographie ou recadre.

Fiona tan
Catalogue : 2007A Lapse of Memory | Vidéo expérimentale | 35mm | couleur | 27:10 | Indonésie | Pays-Bas | 2007
Fiona tan
A Lapse of Memory
Vidéo expérimentale | 35mm | couleur | 27:10 | Indonésie | Pays-Bas | 2007

Henry, un vieil homme qui n'a plus toute sa tête, vit seul dans un immeuble désert qui ressemble beaucoup à un palais. Il n'est pas sorti depuis des années et passe ses journées hors du temps, dans un exil volontaire pour échapper au reste du monde. La caméra filme sa routine quotidienne et ses rituels soignés mais excentriques. Il ressemble beaucoup à l'immeuble qu'il occupe. Henry n'est pas le seul personnage du film. Le second personnage est le bâtiment lui même : le Royal Pavilion à Brighton (Royaume-Uni).


Fiona Tan est née en 1966 en Indonésie et vit aux Pays-Bas. Elle a étudié à la Rietveld Academie et à la Rijksakademie d'Amsterdam. Ses travaux ( films, installations vidéos, photographies) sont reconnus dans le monde entier et ont notamment été présentés à la Biennale de Venise, à la Documenta 11, à la Triennale de Yokohama, à la biennale de Berlin, à la biennale d'Istanbul et à la biennale de Sydney. Ses oeuvres font partie des collections de la Tate Modern, du Stedelijk Museum d'Amsterdam, de la Don Rubell, du Schaulager et de la Goetz Sammlung.

Ryan tan
Catalogue : 2007Yesterday's Play | Film expérimental | 16mm | couleur | 5:0 | Singapour | 2006
Ryan tan
Yesterday's Play
Film expérimental | 16mm | couleur | 5:0 | Singapour | 2006

Et si chaque journée était juste une répétition pour la suivante? Seriez-vous satisfait de l'état des choses? Vous remettez en cause un système, mais fonctionne-t-il pour vous? Les routines et leur valeur. Nous combattons cela chaque jour.


Tsuneko taniuchi
Catalogue : 2005Marianne Tsuneko /Tsuneko Marianne | Art vidéo | dv | couleur | 3:50 | France | 2002
Tsuneko taniuchi
Marianne Tsuneko /Tsuneko Marianne
Art vidéo | dv | couleur | 3:50 | France | 2002

Micro-événement n°18 /Marianne Tsuneko /Tsuneko Marianne : La vidéo a été réalisée lorsque de performance de "Marianne Tsuneko / Tsuneko Marianne", à Window, Paris, 2002 J`étais dans la vitrine de "Window", habillée d?un T-shirt blanc sur lequel était écrit "Marianne", au recto, et Tsuneko, au verso. Au lieu du bonnet phrygien, je portais une perruque rouge et j?avais mis des bottes bleues. Sur le mur, derrière moi, était accroché le drapeau français. Et je dansais sur "La Marseillaise". Dans la rue, il y avait des passants et le public de l?exposition Profession de foi artistique qui avait eu lieu pendant la période des élections présidentielles, avant le 27 avril 2002.


Artiste plasticienne,française d`origine japonaise, elle est née à Hyôgo au Japon. Elle vit et travaille à Paris depuis 1987 explorant les arts visuels, notamment la performance interactive, nommée "Micro-événement". Elle crée également des vidéos, des installations et des photographies. Par ses Micro-événements, Tsuneko Taniuchi s`attache donc à figurer le conditionnement social, le statut d`exclu, la condition féminine et les natures des échanges contemporains.

Julian tapprich
Catalogue : 2012Coming Soon | Vidéo | hdv | couleur | 7:30 | Suisse | Autriche | 2011
Julian tapprich
Coming Soon
Vidéo | hdv | couleur | 7:30 | Suisse | Autriche | 2011

Julian Tapprich?s video work Coming Soon is based on the trailer for Michael Haneke?s film, ?La pianiste (The Piano Teacher)?. Tapprich examines the referentiality of trailers. The trailer to "La pianiste" does not only refer to a story but also contains a self-referential element. In a scene with a Schubert soundtrack the pianist (Isabelle Huppert) announces a letter which arrives immediately and is once again read out to her. Tapprich picks up this closed circuit: the letter is repeatedly announced and continually extended by new literary texts. By mixing the literary texts with those of the trailer the mood and tone of voice of the narrator are in a state of permanent change ? a form of disassociation that refers to the abbreviated nature of image, text and sound in trailers.

Julian Tapprich, born 1982 in Zurich, Switzerland. Since 2003 studies of comparative literature in Vienna and Paris. Since 2007 studies of photography at the university of applied arts in Vienna.

Paul tarragÓ
Catalogue : 2006Paul and the Badger - Episode 1 | Fiction | dv | couleur | 11:15 | Royaume-Uni | 2005
Paul tarragÓ
Paul and the Badger - Episode 1
Fiction | dv | couleur | 11:15 | Royaume-Uni | 2005

Un souvenir que Badger avait réprimé durant toutes ces années refait surface à la vision d´un squelette d´étude, ce qui le pousse à exiger de son ami Paul des réponses plutôt délicates à des questions toutes aussi délicates sur la vie, la mort et les sacrifices personnels. "The Badger series" (2005-2006) est constitué de quatre épisodes qui imitent un programme télé, et qui contient à parts égales: morale et jeu narratif, qu´un cinéaste expérimental s´est efforcé de présenter comme un divertissement d´enfant. Site internet du projet: www.wemakeourowntv.com


Paul Tarragó est un artiste et réalisateur vidéo, qui travaille dur sur les images en mouvement au Sud de Londres. Son travail? Un mélange d´expérimentation alternative et de méta-fiction, qui tient du langage filmique mais qui tire également vers le narratif. On peut fréquemment voir son travail sur le circuit international, ce qui inclut des récentes projections à l'"European Media Art Festival", "ArtSway Gallery" et le "New York Underground Film Festival". Ses oeuvres seront présentes lors de la tournée EMAF 2006/2007. Il est également un activiste depuis 13 ans au sein d´Exploding Cinema, un collectif dirigé par des artistes et qui se consacre à des projections libres d´accès ainsi que des méthodes d´exposition alternatifs. Lorsqu´il ne travaille pas sur ses oeuvres, l´artiste gagne sa vie en enseignant.

Catalogue : 2007Paul and the Badger - Episode 2 | Art vidéo | dv | couleur | 9:30 | Royaume-Uni | 2006
Paul tarragÓ
Paul and the Badger - Episode 2
Art vidéo | dv | couleur | 9:30 | Royaume-Uni | 2006

"Badger and the Squirrel" présente le monde à travers un objectif. La série des Badgers (2005-6) est composée de quatre épisodes d'une fausse émission de télévision, mêlant enseignement moral et jeu narratif, menée par un réalisateur expérimental endossant le costume d'amuseur d'enfants.


Le réalisateur vit dans le sud de Londres. Il travaille sur les images en mouvement. Son oeuvre est un mélange d'expérimentation underground et de métafiction, qui bouleverse le langage filmique tout en s'efforçant de garder la maîtrise du récit.

Thomas taube
Catalogue : 2014Dark Matters | Fiction expérimentale | hdv | couleur | 19:15 | Allemagne | 2014
Thomas taube
Dark Matters
Fiction expérimentale | hdv | couleur | 19:15 | Allemagne | 2014

The Film is based on interviews with questions considering the night, which were held with night watchmen in Tokyo, Moscow, Kabul, Tirana, Yaoundè, St. Louis, Monterey and Teheran. Actor Lars Rudolph plays a character who is trapped or saved in a zone were the relation between inner and outer space is uncertain.

I started my studying career in 2007 when I got enrolled to the Humboldt-University in Berlin to start theology. But since my wish to become an artist was stronger than to get educated as a theological philosopher I applied parallel to the beginning of the theological study at the Academy of Visual Arts in Leipzig where I got accepted and where I started in 2008. From 2008 to 2010 at the Basic Study with Prof. Christin Lahr, from 2010 to 2013 during my main study period in the class of Prof. Günther Selichar. I participated in various group-exhibitions and gained different stipends such as a production grant by the Austrian National Television (ORF III). My film "Sorry that I asked" was broadcasted nationwide,in May 2013. In 2013 Prof. Clemens von Wedemeyer started his professorship at the Academy of Visual Arts Leipzig and I continued my Study in his class (Class-Name: expanded cinema). In July 2014 I graduated with my diploma including a honour distinction. Since 2010 I am additionally a guest student in the class of Prof. Candice Breitz at the HBK Braunschweig. I was born the 19th of April, 1984 in Munich. After my school career I got educated as a graphic designer.

Catalogue : 2015THE NARRATOR | Fiction expérimentale | 4k | couleur | 5:46 | Allemagne | 2015
Thomas taube
THE NARRATOR
Fiction expérimentale | 4k | couleur | 5:46 | Allemagne | 2015

A narration is a narrative of fictitious events. A narration is a fictional memoir of non- fictional events. A narration is the mental order of fictional and non- fictional events in a comprehensible way for the individual order. What elements are necessary to form a story? What things need to be in a narration and if they are, in which order. Of which degrees of importance does the events has to be to find their place in our memories? The work NARRATION consists of six different scenes which thematise and build the different aspects and essential parts which together form a narration. The Setting | The Approach | The Past | The Narrator | The Event| The Construct The work NARRATION will be a concept based film and be released March 2016. It will consists of six different settings and narrations which together, in concept, form one story and give the work it‘s title. The Narrator will be the Epilog of the Film NARRATION.

Thomas Taube is young german video artist who is living and working in Leipzig. He studied from 2008 to 2014 at the Academy of Visual Arts (HGB) Leipzig and graduated at Prof. Clemens von Wedemeyer with an honour distinction. He is currently a Meisterschüler of Clemens von Wedemeyer. His video works are concept-based films which question obvious and seemingly self-evident circumstances of our daily lives, such as the night in "Dark Matters" (2014) or Television in "Sorry that I asked" (2013). Thomas Taube has released his first book "Das Surren der Bildmaschine" (2015) at Spector Books, Leipzig.

Catalogue : 2016Narration | Fiction expérimentale | 4k | couleur | 45:19 | Allemagne | 2016
Thomas taube
Narration
Fiction expérimentale | 4k | couleur | 45:19 | Allemagne | 2016

NARRATION links issues of social relevance, such as the systematic exploitation of workers on arab building sites, with questions of awareness and the perception of (constructed) narratives in our everyday lives. Different languages and associated concepts – such as imagination and seeing – are interleaved into a well arranged field of associations. In Taube`s work the "flow of images" becomes a symbol for the flux of visual concepts and the impossibility of them ever coming to a halt. The impact of the film is also due to the performance of its protagonists, who, at times far from playing a role, represent and reflect their own actions: the actor comes to represent the narrator on a stage.

Thomas Taube is a German video artist who is living and working in Leipzig. He studied from 2008 to 2014 at the Academy of Visual Arts (HGB) Leipzig and graduated from Prof. Clemens von Wedemeyer class with an honourable distinction. He is currently a „Meisterschüler“ of Clemens von Wedemeyer. From June until December 2016 Taube was resident at the ISCP in New York. The residency was sponsored by the Cultural Foundation of the Free state Saxony (KDFS). His video works are concept-based films which question obvious and seemingly self-evident circumstances of our daily lives.

Alex tavrin
Catalogue : 2005Pay for gas | Fiction expérimentale | dv | noir et blanc | 0:30 | Ukraine | 2003
Alex tavrin
Pay for gas
Fiction expérimentale | dv | noir et blanc | 0:30 | Ukraine | 2003

Regardez comme un homme a l?air stupide quand il est privé des bienfaits de la civilisation. Il ne peut pas accomplir l?ancien rituel de faire un feu. Il se procure de l?eau par un tuyau, et d?un tuyau similaire, il essaie d?obtenir du gaz. Mais il a oublié que le gaz a déjà été extrait du sol par d?autres personnes qui le vendent. C?est trop difficile de s?obliger à payer de sa propre poche quelque chose qui n?est même pas visible. Et c?est encore plus difficile de se faire un café sans cette chose ?invisible?. Se faire un café pour se réveiller enfin. Se réveiller pour comprendre que l?on doit payer pour tout.


Je suis né en Ukraine en 1972. J?ai quitté l?école et un institut d?enseignement technique. Pendant plus de 10 ans, j?ai travaillé pour de nombreuses agences publicitaires en Ukraine et en Russie. J?écris des scénarios pour des bandes-annonces et je crée des slogans. Je suis aussi cameraman professionnel. Je réalise l?émission télévisée Auto&Motor, diffusée sur l?une des principales chaînes ukrainiennes. C?est la première fois que je participe à ce festival.

taxiarchopoulos
Catalogue : 2009STRiKE | Vidéo | dv | couleur | 0:32 | Grèce | 2009
taxiarchopoulos
STRiKE
Vidéo | dv | couleur | 0:32 | Grèce | 2009

The electric light sometimes hides more information within the public space than it shows. The video work ?STRiKE? 2009 shows a young man who does an accurate rebellious gesture against a public electrical light with a found stone and reveals the night panorama of the picturesque port at the Greek island of Symi. It is a romantic but violent strike gesture, which seems almost instinctive, against the contemporary human civilization and the conscious ecological destruction humans have created on landscape through it. The work is a comment on the idea of juxtaposition in contemporary art and the social discussion about the defensive psychological mechanisms of human against its mechanical creations and their use on everyday life. I was inspired by the ?strike? action in the bowling game to create it. Yorgos Taxiarchopoulos ?STRiKE? 2009, DVD, 4:3, 32 sec?s, color and sound, dimensions of projection variable

Yorgos Taxiarchopoulos studied at the ASFA, Athens 1998-2003, department Painting, Professor A. Christakis and the ENSBA, Paris 2001-2002, department multimedia, Professor C. Boltanski. He speaks English, French and Japanese. He continued his research at the ASFA, master in digital arts (2004-2006) as scholar of the State Scholarship Foundation (IKY) and after at the CCA Kitakyushu (2007-2008) in Japan as scholar of the Basil and Eliza Goulandris foundation and the CCA Kitakyushu committee. He has been awarded with the 8th LVMH International Prize, Paris 2002 and the 1st Prize at the annual competition for young Greek artists of the Yiannis and Zoi Spyropoulos foundation, Athens 2002. On 2007 he was nominated to represent Greece at the National Pavillion of the 52nd Venice Biennale (Greek Ministry of Culture). He has shown his work in two solo shows (French Institute of Athens-2005 and Lola Nikolaou gallery Thessaloniki-2010) and has participated in several group exhibitions in Greece where he lives and works as well as abroad (Japan, France, United Kingdom, Austria and China). In Paris, he has shown his work in 2002 at the Germination13 exhibition held in ENSBA and the Pont Neuf gallery (LVMH laureates).

tbl (tallblondladies)
Catalogue : 2009Flat Fall | Performance | dv | couleur | 7:45 | Allemagne | 2009
tbl (tallblondladies)
Flat Fall
Performance | dv | couleur | 7:45 | Allemagne | 2009

In front of a gray curved concrete wall two women, dressed in football shoos, corsets and panties are jumping. The different rhythms that they jump, produces a soundscape as the metal spikes are hitting the tarmac ground. The women move along the wall, they turn and move back, they turn again and so on.

TBL (TallBlondLadies) is a Swedish/German performance duo between Anna Berndtson and Irina Runge. Since its start in 2003 TBL is a significant part of both their artistic work. TBL works with the image of woman. They use different female types found in our society and through combination of materials they create collages of female metaphors. TBL are not working out of the emotional but their performances derive out of the formal and the structure. All performances by TBL are placed in basic forms. In the doubling they find synchronised movement patterns. Sound is vital as part of each performance. Both sound and form are used by TBL to discover rhythm and timelessness.

telcosystems, telcosystems, gideon kiers, david kiers, lucas van der velden
Catalogue : 2008Mortals Electric | Performance multimédia | | couleur | 35:0 | Pays-Bas | 2008
telcosystems , telcosystems, gideon kiers, david kiers, lucas van der velden
Mortals Electric
Performance multimédia | | couleur | 35:0 | Pays-Bas | 2008

Avec « Mortals Electric », Telcosystems présente un nouveau voyage audiovisuel. Tout au long de ces années, les auteurs sont parvenus à réaliser une considérable assimilation de l?expression humaine dans le comportement de machines programmées. En interagissant avec les machines, ils ont créé une forme de cinéma vivant qui fait fusionner les domaines auditifs et visuels en une seule expérience spatiale, explorant les limites de l?appareil sensitif humain. « Mortal Electric » montre des agrégats de nuages se mouvant lentement, des couches de structures organiques stroboscopiques, de sourds ronronnements de machines et des vagues de bruits numériques.


Gideon Kiers, David Kiers et Lucas van der Velden sont les membres fondateurs de Telcosystems. Lucas van der Velden est né en 1976 à Eindhoven (Pays-Bas) et Gideon Kiers en 1975, à Amsterdam (Pays-Bas). Ils ont étudié tous deux à la Interfaculty Image and Sound, un département rattaché au Conservatoire Royal et à l?Académie Royale de La Hague (Pays-Bas) et sont basés actuellement à Rotterdam (Pays-Bas). David Kiers est né en 1977 à Amsterdam (Pays-Bas). Il a étudié la sonologie au Conservatoire Royal de La Hague. Il vit et travaille en Hollande et en Islande. Telcosystems étudie la relation entre le comportement d?une logique numérique programmée et la perception de la conversion de ce comportement dans le monde physique, en cherchant ses propres récits dans le monde spatial et abstrait de l?image et du son. L?esthétique translucide et calme, étroitement liée aux technologies qu?ils utilisent, constitue la marque de fabrique de leur ?uvre. Ils produisent des films, des clips vidéo, des performances live, des installations, des logiciels, des bandes-son, et des images. Leurs ?uvres ont été exposées dans des musées ou des festivals de films et de nouveaux médias du monde entier.

Michelle teran
Catalogue : 2006Life: a user's manual | Performance | 0 | | 30:0 | Canada | Allemagne | 2006
Michelle teran
Life: a user's manual
Performance | 0 | | 30:0 | Canada | Allemagne | 2006

L'artiste canadienne Michelle Teran vous invite à une visite des rues de Paris en CCTV à partir d'images de vidéo surveillance ensuite reprojetées sur les murs de la ville. Révélant des parties cachées et des fragments interdits, elle assemble les histoires inédites d'un média invisible autour de nous. La vie : mode d'emploi, comme l'oeuvre de Georges Perec du même nom, nous invite a remettre en question les espaces que nous tenons pour acquis. Elle défie et élargit la notion de performance, la relation de l'artiste au public, la réalisation et l'exposition, ainsi que l'ideé de lieu et de présence.


Michelle Teran est une artiste multi-média qui explore les relations entre les réseaux sociaux et technologiques dans l'environnement urbain. Elle crée des performances, des installations et des projets en ligne qui touchent les problématiques de la communication, la surveillance, la psycho-géographie, la présence, l'intimité, les rites sociaux, la collaboration et la participation du public. Elle a reçu de nombreuses récompenses et son travail s'est fait connaitre par la télévision, l'internet, la radio et l'édition. Elle a participé à des évènements en Amérique du Nord, en Europe, en Austalie, au Japon et sur le Réseau mondial. Nominée pour le prix Transmediale05 elle a reçu le prix Ars Elelctronica dans la catégorie Art interactif pour sa performmance en cours "La vie : mode d'emploi". avec l'artiste canadien Jeff Mann, elle a reçu le second prix de la Vida 8.0 Artificial Art International Competition pour son oeuvre LiveForm:Telekinetics (LF:TK). Elle termine actuellement une résidence d'artiste à Tesla, Berlin, où elle a développé son nouveau projet "Exploration #5".

Cosimo terlizzi
Catalogue : 2013La benedizione degli animali | Vidéo | hdcam | couleur | 7:0 | Italie | 2013
Cosimo terlizzi
La benedizione degli animali
Vidéo | hdcam | couleur | 7:0 | Italie | 2013

Angela terrail
Catalogue : 2006Devant elle | Doc. expérimental | dv | couleur | 18:0 | France | Mozambique | 2005
Angela terrail
Devant elle
Doc. expérimental | dv | couleur | 18:0 | France | Mozambique | 2005

Une jeune femme française, noire, vit au Mozambique. C`est Lise, elle erre dans la ville, observe sans se mêler, reste lointaine. Quelqu`un la filme dans sa chambre d`hôtel, Lise parle d`elle, avec maîtrise, distance. Puis peu à peu elle se dévoile, lâche prise, pour un instant.


Angela Terrail est née en 1977. Elle est diplômée en Philosophie à La Sorbonne en 1999, spécialisée en ethnologie. Elle est également diplômée en Arts Appliqués. Elle est l'auteur de reportages photographiques et a travaillé comme assistante caméra, assistante réalisateur et scénariste. En 2003, elle réalise son premier documentaire "Le réaménagement des grésillons", co-dirigé par Gilles Paté.

Philippe terrier-hermann
Catalogue : 2005Mamonaku, mon amour | Art vidéo | dv | couleur | 26:0 | France | Japon | 2003
Philippe terrier-hermann
Mamonaku, mon amour
Art vidéo | dv | couleur | 26:0 | France | Japon | 2003

"Le japon, comme nouvel eldorado, sert de décor à cette histoire d?amour hypnotique nous présentant un individu rencontré sur place, modèle européen aux cheveux blonds. Philippe Terrier-Hermann filme ce garçon sans cesse, pendant 26 minutes, plan après plan, souriant puis triste, puis fatigué mais toujours séducteur, à l`image de Tadzio, dans des décors idyllico-exotiques. "


Philippe TERRIER-HERMANN est né en 1970 en France. Après des études à la ?School of the Art Institute of Chicago? il réalise son premier travail ?intercontinental 1996-2000? à la ?Rijksakademie van Beeldende Kunsten? à Amsterdam. Après les Pays-Bas, il séjourne à Bruxelles, à Rome (Villa Médicis), à Paris (cité des Arts) puis à Tokyo (Villa Médicis Hors les Murs). Depuis 2000, il a exposé (expos personnelles) au Centre National de la Photographie à Paris au Museum voor Fotografie à Anvers, à la Biennale de Sharjah aux Emirats Arabes Unis, à la Galerie Poller à Francfort, à la masion Grégoire à Bruxelles, à La Blanchisserie à Boulogne Billancourt et au Centre d`art contemporain de Castres. Ses Vidéos ont été projetées à l?occasion des soirées Point Ligne Plan à La Fémis à Paris, au Super Deluxe à Tokyo, aux Ets d`en face à Bruxelles, à De Appel à Amsterdam et au MK2 Project-café à Paris. Certaines font aussi parties des collections du Musée National d`Art Moderne, Centre Georges Pompidou à Paris. Il a publié 3 ouvrages "Fascination & Romans", "internationales" et "106 beautés japonaises" avec l?éditeur néerlandais ARTIMO.

Catalogue : 2006The Pride of Siam | Art vidéo | dv | couleur | 17:0 | France | Thaïlande | 2005
Philippe terrier-hermann
The Pride of Siam
Art vidéo | dv | couleur | 17:0 | France | Thaïlande | 2005

Dans l`ossature de béton d`un immeuble inachevé et désaffecté de la périphérie de Bangkok, une jeune femme lit, fascinée, le magazine du dernier centre commercial luxueux. Son ami, ennuyé, puis désespéré, écoute cette insupportable lecture faisant transparaître les ambiguïtés actuelles des choix de développement de la Thaïlande actuelle.


Philippe TERRIER-HERMANN est né en 1970 en France. Après des études à la ?School of the Art Institute of Chicago? et à la ?Rijksakademie van Beeldende Kunsten? à Amsterdam il séjourne à Bruxelles, à Rome à la Villa Médicis, à Paris à la cité des Arts, à Tokyo dans le cadre de la Villa Médicis Hors les Murs, à Buenos-Aires et cette année à Bangkok afin de réaliser différents travaux essentiellement sous forme de photos ou de vidéos. Depuis 2000, il a exposé au Centre national de la photo à Paris, au Museum voor Fotografie à Anvers, à la Biennale de Sharjah aux Emirats Arabes Unis, à la Galerie Poller à Francfort, à la maison Grégoire à Bruxelles, à La Blanchisserie à Boulogne Billancourt et au Centre d'art contemporain de Castres. Ses Vidéos ont été projetées à l?occasion des soirées Point Ligne Plan à La Fémis à Paris, au Super Deluxe à Tokyo, aux Ets d'en face à Bruxelles, à De Appel à Amsterdam et au MK2 Project-café à Paris. Certaines font aussi parties des collections du Musée National d'Art Moderne, Centre Georges Pompidou à Paris. Il a publié 3 ouvrages "Fascination & Romans", "internationales" et "106 beautés japonaises" avec l?éditeur néerlandais ARTIMO.

Catalogue : 2007Uccellini fiamminghi e vaporetti irlandesi | Art vidéo | 35mm | couleur | 10:15 | France | 2007
Philippe terrier-hermann
Uccellini fiamminghi e vaporetti irlandesi
Art vidéo | 35mm | couleur | 10:15 | France | 2007

Synopsis : Dans un hôpital psychiatrique vénitien transformé en centre de recherche universitaire international nous assistons à la non rencontre de cinq de ces membres : un Italien fasciné par les discours sur la psychiatrie de Basaglia, une Irlandaise et un Belge obnubilé par les problèmes communautaires de leur pays respectifs, un Mexicain autiste vivant au rythme des bateaux reliant l?île à la péninsule et une Danoise poursuivant jusqu?à la mort les oiseaux peuplant cette parcelle de terre perdue dans la lagune.


Philippe TERRIER-HERMANN est né en 1970 en France. Après des études à la ?School of the Art Institute of Chicago? et à la ?Rijksakademie? à Amsterdam il séjourne à Bruxelles, à Rome (Villa Médicis), à Paris (cité des Arts), à Tokyo (Villa Médicis Hors les Murs), à Buenos-Aires et cette année à Bangkok afin de réaliser différents travaux essentiellement sous forme de photos ou de vidéos. Depuis 2000, il a exposé au C.N.P. à Paris au Museum voor Fotografie à Anvers, à la Biennale de Sharjah aux Emirats Arabes Unis, à la Galerie Poller à Francfort, à la maison Grégoire à Bruxelles, à La Blanchisserie à Boulogne Billancourt et au Centre d`art contemporain de Castres. Ses Vidéos ont été projetées à l?occasion des soirées Point Ligne Plan à La Fémis à Paris, au Super Deluxe à Tokyo, aux Ets d`en face à Bruxelles, à De Appel à Amsterdam et au MK2 Project-café à Paris. Certaines font aussi parties des collections du Musée National d`Art Moderne, Centre Georges Pompidou à Paris. Il a publié 4 ouvrages : Fascination & Romans, internationales , 106 beautés japonaises et 93 beautés hollandaises .

Catalogue : 2008la mare aux fées | Fiction expérimentale | dv | couleur | 6:50 | France | 2008
Philippe terrier-hermann
la mare aux fées
Fiction expérimentale | dv | couleur | 6:50 | France | 2008

Pierre pénètre dans la forêt de Fontainebleau, suivie d?un jeune homme à qui il fera découvrir la mare aux fées. Puis, contemplant ce sublime paysage, dans un long monologue crypté, Pierre évoque certains passages de « La part maudite » de Georges Bataille, particulièrement ceux qui font références aux sacrifices humains, à la beauté et au potlatch. Cette logorrhée nous conduit à l?apparition de la dérive d?un radeau sur lequel se trouve Pierre? Cette scène est inspirée de la vision du tableau d`Evariste Luminais, les "Enervés de Jumièges".


Philippe TERRIER-HERMANN est né en 1970 en France. Après des études à la ?School of the Art Institute of Chicago? et à la ?Rijksakademie? à Amsterdam il séjourne à Bruxelles, à Rome (Villa Médicis), à Paris (cité des Arts), à Tokyo (Villa Médicis Hors les Murs), à Buenos-Aires et à Bangkok afin de réaliser différents travaux essentiellement sous forme de photos ou de vidéos. Depuis 2000, il a exposé au C.N.P. à Paris au Museum voor Fotografie à Anvers, à la Biennale de Sharjah aux Emirats Arabes Unis, à la Biennale de Busan en Corée, à la maison Grégoire à Bruxelles, à La Blanchisserie à Boulogne Billancourt et au Centre d`art contemporain de Castres. Ses Vidéos ont été projetées à l?occasion des soirées Point Ligne Plan à La Fémis et au Centre Georges Pompidou à Paris, au Super Deluxe à Tokyo, aux Ets d`en face à Bruxelles, à De Appel à Amsterdam et au Jeu de Paume à Paris. Certaines font aussi parties des collections du Musée National d`Art Moderne. Il a publié 4 ouvrages : Fascination & Romans, internationales , 106 beautés japonaises et 93 beautés hollandaises.

Miia tervo
Catalogue : 2006Hylje | Documentaire | dv | couleur | 8:45 | Finlande | 2005
Miia tervo
Hylje
Documentaire | dv | couleur | 8:45 | Finlande | 2005

Une jeune femme explique pourquoi elle a voyagé jusqu'à l'autre bout du monde avec pour seul bagage une valise contenant un petit phoque en plastique, une brosse à dents et une paire de baskets.


La réalisatrice Miia Tervo est née le 18 février 1980 à Rovaniemi en Finlande. Elle a fait des études cinématographiques à l'Académie d'Art de Turku entre 2003 et 2005, période durant laquelle elle a réalisé son premier film important "Hylje - Seal". Elle étudie actuellement les films documentaires à l'Université d'Art et de Design d'Helsinki et travaille sur un documentaire portant sur Santra Remsujeva, une des derniers chansonnières de la région Viena Karelian, à la frontière de la Finlande et de la Russie.