Catalogue > Liste par artiste
Parcourez la liste complète des artistes présentés dans le cadre des Rencontres Internationales depuis 2004. Utilisez le filtre alphabétique pour affiner vos recherches.  mise à jours en cours 
Christine molloy, christine molloy
Catalogue : 2005Moore Street | Fiction | 35mm | couleur | 5:35 | Irlande | 2004
Christine molloy , christine molloy
Moore Street
Fiction | 35mm | couleur | 5:35 | Irlande | 2004

Moore Street est un unique travelling filmé à Moore Street en Ireland. Le film est en swahili et en anglais. Pendant cinq minutes, nous suivons les pensées d'une jeune africaine en Irlande, songeant à son passé, son avenir et le sentiment d'identité qui se révèle à elle tandis qu'elle longe la rue dans la nuit. D'une part, Moore Street revient sur rue emblématique de Dublin à un moment charnière de son renouveau officiel de développement, où déjà les espoirs et les rêves des nouvelles communautés refondent la ville à l'image de leur chez-eux. D'autre part, il s'agit d'une lettre d'amour chuchotée à un amant absent au c?ur de la nuit.


Christine Molloy et Joe Lawlor sont tous deux originaires de Dublin (Irlande). Ils sont actuellement basés à Londres où ils réalisent des ?uvres filmiques et vidéo pour le cinéma, Internet, sites et galeries. Moore Street est issu d'une série de sept cours métrages en 35mm tournés par Molloy et Lawlor sous le titre Civic Life qui ont contribué à l'entrée de l'Irlande dans la Biennale de Sao Paulo en 2004.

Catalogue : 2011Civic Life: Tiong Bahru | Fiction | 35mm | couleur | 19:55 | Irlande | Singapour | 0
Christine molloy , christine molloy
Civic Life: Tiong Bahru
Fiction | 35mm | couleur | 19:55 | Irlande | Singapour | 0

TIONG BAHRU follows the lives of three characters of very different ages over the course of a day as they reveal to their families and friends their hopes and desires. Lyrical and musical in its style, the film is a sensitive portrait of 3 people caught at a crossroads in their lives and the extraordinary place in which they live. TIONG BAHRU is the latest and most ambitious film in CIVIC LIFE, the acclaimed series of short films by Christine Molloy and Joe Lawlor, through which over the last 8 years the artists have explored the themes of belonging, place, change and relationships. The films are developed through an extensive process of dialogues with communities and are made with casts of volunteers drawn from the areas in which they are filmed. Featuring 150 volunteers, many of whom had never acted before, TIONG BAHRU was shot on 35mm in the market and hawker centre of the art deco heritage estate of Tiong Bahru in Singapore in June 2010. ?TIONG BAHRU is the touchstone of (Molloy and Lawlor?s) work?restrained and lavish, formally audacious and sentimental? (Sight & Sound)

Born in Dublin, Ireland Christine Molloy (b 1965) and Joe Lawlor (b 1963) studied theatre in the UK in the late 80s. From 1992 to 1999 they devised, directed and performed in six internationally acclaimed touring theatre shows before shifting their attention towards moving image based work. Between 2000 and 2003 they directed a number of episodic, interactive works for the internet, and large-scale community video projects for galleries. Since 2003 Molloy and Lawlor have produced, written and directed 10 acclaimed short films, under the title CIVIC LIFE. All shot on 35mm, the CIVIC LIFE films have screened extensively around the world including screenings at the Telluride Film Festival, the International Film Festival Rotterdam, the Thessaloniki International Film Festival, the Sydney Film Festival and IndieLisboa. HELEN, their acclaimed debut feature film, premiered at the Edinburgh International Film Festival in June 2008 before screening at over 50 film festivals worldwide. TIONG BAHRU is the latest film in the CIVIC LIFE series.

Jonathan monaghan
Catalogue : 2013Rainbow Narcosis | Animation | hdv | couleur | 9:0 | USA | 2012
Jonathan monaghan
Rainbow Narcosis
Animation | hdv | couleur | 9:0 | USA | 2012

Rainbow Narcosis follows a headless lamb through hallucinatory and otherworldly environments. From the Palais Garnier in Paris, to a modernist loft, the film weaves a cryptic narrative of iconic subject matter relating to wealth and power. Like an alternate reality, elements from contemporary culture coexist with an antiquated past.

American artist Jonathan Monaghan (born 1986, New York) creates animated films that challenge the boundaries between the real, the imagined, and virtual. Pulling from wide-ranging sources such as science fiction and baroque architecture, he creates bizarre, yet compelling, environments and stories with the same high-end technology used by Hollywood and video games. Jonathan received his BFA from the New York Institute of Technology in 2008 and his MFA from the University of Maryland in 2011. His work has been exhibited worldwide in venues such as Bitforms Gallery, BFI Southbank London, The Hirshhorn Museum, and the Moving Image Art Fair. He has given lectures and workshops at the Glasgow School of Art, the University of Denver, and the Metropolitan Museum of Art. His work has been featured by the Washington Post, Metropolis M, The Huffington Post, TimeOut NY, the Colbert Report, ArtInfo and NYC TV. Monaghan is represented by Curator?s Office in Washington D.C

Catalogue : 2014Mothership | Animation | hdv | couleur | 14:42 | USA | 2013
Jonathan monaghan
Mothership
Animation | hdv | couleur | 14:42 | USA | 2013

Salvador Dali meets science fiction in a fantastical vision from an alternate reality. Cows, superheros, video games, luxury hotels, and operating rooms seamlessly meld in a surreal exploration of value and power in the digital era. Trapped in an endless loop of seductive but ultimately vacuous simulation where meanings don’t quite materialize.

American artist Jonathan Monaghan (born 1986, New York) creates sculpture and animated video installations that challenge the boundaries between the real, the imagined, and virtual. Pulling from wide-ranging sources such as science fiction and baroque architecture, he creates bizarre, yet compelling, virtual environments and stories with the same high-end technology used by Hollywood and video games. His work has been exhibited worldwide in venues such as Bitforms Gallery in New York, BFI Southbank in London, Eyebeam Art & Technology Center, The Hirshhorn Museum in Washington D.C., and the Moving Image Art Fair London. His work has been featured by The Washington Post, Metropolis M, The Huffington Post, TimeOut NY, The Wall Street Journal and NYC TV.

Catalogue : 2015Escape Pod | Animation | hdv | couleur | 18:0 | USA | 2015
Jonathan monaghan
Escape Pod
Animation | hdv | couleur | 18:0 | USA | 2015

Escape Pod is a seamlessly looping 20 minute computer animated film chronicling a golden deer through glossy environments of wealth, power, and authority. Composed of one continuous tracking shot, the journey imagines a new reality devoid of human bodies, left only with material desires and ambitions of power.

Artist Jonathan Monaghan (born 1986, New York) creates animated video installations that challenge the boundaries between the real, the imagined, and virtual. Pulling from wide-ranging sources such as science fiction and baroque architecture, he creates bizarre, yet compelling, narratives and imagery with the same high-end technology used by Hollywood and video games. His work has been exhibited widely, including venues such as: The Sundance Film Festival, The BFI Southbank in London, The Hirshhorn Museum in Washington D.C., and The Crystal Bridges Museum of American Art. His work has been featured by The Washington Post, VICE, The Wall Street Journal, The Huffington Post, and The Village Voice.

Guillermo moncayo
Catalogue : 2014Echo Chamber | Vidéo | hdv | couleur | 19:0 | Colombie | 2014
Guillermo moncayo
Echo Chamber
Vidéo | hdv | couleur | 19:0 | Colombie | 2014

Résumé du film : Le long des voies ferrées délabrées d`un pays tropical, un poste radio diffuse en boucle une alerte climatologique : une catastrophe naturelle est imminente Intention : *Ce film est inspiré d’un phénomène historique concret, l’abandon progressif du système ferroviaire de la Colombie pendant la deuxième moitié du XXe siècle, lequel caractérise la relation complexe que ce pays a entretenu au fil du temps avec la notion de Modernité. Il est envisagé en quelque sorte comme un processus intime de déconstruction de la cartographie imagée de ce territoire, comme une réflexion portée vers la corrélation existante entre un paysage physique et sa représentation mentale. Véritable «travelling avant» sur les voies ferrées vétustes d’une mémoire collective, qui cherche à scruter de façon transversale, les conditions à partir desquelles l’individu contemporain construit les cadres de son expérience intérieure.


Guillermo Moncayo a fait des études de cinéma à Bogotá (Colombie) de 2003 à 2006. A partir de 2007, il étudie à l`École Supérieure d’Art d’Aix en Provence, de laquelle il est diplômé en 2012. Actuellement, il suit le cursus du Fresnoy-Studio National des arts contemporains. Son travail, qui se situe entre l’art vidéo, le film documentaire et la photographie, a été exposé dans de nombreuses manifestations en France et à l`étranger. Il explore la façon dont notre environnement géographique, qu`il soit aménagé ou non, agit sur notre comportement affectif. On y décèle régulièrement des questionnements sur les processus à partir desquels l`Homme contemporain construit les cadres de sa propre expérience.

Caroline monnet
Catalogue : 2012Gephyrophobia | Film expérimental | 16mm | | 0:0 | Canada | 2012
Caroline monnet
Gephyrophobia
Film expérimental | 16mm | | 0:0 | Canada | 2012

La peur des ponts


Caroline Monnet est une artiste multidisciplinaire d`origine Algonquine et Française qui travaille principalement en film et vidéo, photographie et sérigraphie. Ses oeuvres ont été présentées dans plusieurs galleries et festivals autour du monde, notamment au Festival International de Toronto, Urban Shaman Contemporary Aboriginal Art (Winnipeg),Plug In ICA, Cannes, Magere Arts Centre (NZ) et Künstlerhaus Bethanien (Berlin). Monnet est membre active d`ITWÉ, un collectif dédié à la recherche, à la création et à la production des arts médiatiques autochtones.

Caroline monnet
Catalogue : 2012Gephyrophobia | Documentaire | 16mm | noir et blanc | 2:21 | Canada | 2012
Caroline monnet
Gephyrophobia
Documentaire | 16mm | noir et blanc | 2:21 | Canada | 2012

Gephyrophobia ? latin word for ?the fear of crossing bridges? - was shot in Ottawa/Gatineau, Canada. Inspired by pet architecture, a term coined by Japan?s Atelier Bow-Wow, and seeking to integrate the experience of the cinema into that of the city, the Situated Cinema references small buildings that have been squeezed into leftover urban spaces. The small cinema space, which can be demounted and which will travel to unorthodox locations across Canada, is intended to provide an alternative cinema-going experience: rather than constructing an immovable structure situated more or less permanently in the city, the Situated Cinema Project will construct a mobile micro-cinema that can be situated into various spaces, tapping into the flow and energies of the city. The cinema will screen a loop of five specially commissioned silent 16mm films from artists across the country.

Caroline Monnet is an award winning filmmaker and visual artist working in film/video, installation and printmaking. Her work has been exhibited extensively in film festivals and galleries, including the Toronto International Film Festival, Clermont-Ferrand vidéoformes (France), Urban Shaman Contemporary Aboriginal Art Gallery (Winnipeg), Künstlerhaus Bethanien (Berlin), Plug In Institute of Contemporary Art (Winnipeg) and the Manguere Arts Centre (Auckland, NZ). Monnet is also part of ITWÉ, a trans-disciplinary art collective dedicated to the creation of Aboriginal digital culture. She works and lives in Montréal, Canada.

Alex monteith
Catalogue : 2011Composition with RNZAF 3 Squadron Exercise Blackbird for three-channel video installation | Vidéo | hdv | couleur | 15:16 | Nouvelle-Zélande | 2010
Alex monteith
Composition with RNZAF 3 Squadron Exercise Blackbird for three-channel video installation
Vidéo | hdv | couleur | 15:16 | Nouvelle-Zélande | 2010

?onboard three grey Iroquis in military formation over Te WaiPpounamu?ridgetop alpine mists?tussock valley floors?radio communication... Award winning artist Alex Monteith collaborated with Royal New Zealand Air Force No.3 Squadron Leader Oliver Bint to compose a flight routine for three simultaneously flying RNZAF Iroquois helicopters. The action was performed during RNZAF Exercise Blackbird; a two weeklong search and rescue (SAR) training exercise based at Dip Flat at the northern section of the Southern Alps of New Zealand during the winter of 2010. Three helicopters fly maneuvers? in the line astern formation of banking turns in the Alpine areas of the isolated Leese Valley. Each helicopter was installed with identical rearward facing on-board HD cameras. The artworks key maneuver is a three helicopter simultaneous pedal-turn on a ridge-top; the only military maneuver of this kind ever developed specifically for an artwork. The video artwork contains no cuts. The audio is continuous intercom. dialogue between the radio operators at Dip Flat and the pilots in all three helicopters as they position and reposition to maintain the flight-plan.

Born Belfast, Northern Ireland (1977), Alex Monteith is an artist and academic based in Auckland New Zealand where she is a lecturer at the Elam School of Fine Arts, the University of Auckland. In 2008 she was awarded the Arts Foundation New Generation Awards, one of New Zealand?s most important bi-anneal awards for contemporary art and her video work Passing Maneuver 2008 was a finalist for the Walters Art Prize 2010. Her work is post-studio in orientation and often takes the form of performances, video art and large-scale actions with high-speed or high-risk cultures with radical sensitivities to geography.

Catalogue : 2015Cascade Cove in the Shadow of 150,000 Bones | Doc. expérimental | hdv | couleur et n&b | 13:0 | Nouvelle-Zélande | 2015
Alex monteith
Cascade Cove in the Shadow of 150,000 Bones
Doc. expérimental | hdv | couleur et n&b | 13:0 | Nouvelle-Zélande | 2015

SYNOPSIS Film essay recorded in Aotearoa / New Zealand`s Cascade Cove, Tamatea / Dusky Sound; one of the wettest places on earth. After he had sailed there for the first time in 1770, James Cook spent more than two months in Tamatea in Aotearoa on his second journey in 1773. Cascade Cove within Tamatea is also near to the sites of the earliest archeological digs of the lower fiords of Aotearoa. The Begg Brothers, then in the modern era, Peter Coutts, each made various archeological incursions looking for and removing both settler and Maori material culture from the area. This film compiles observations of the intensity of weather atmosphere as a physical expression of tension between elemental forces, as a way of approaching a contested past in which European research methods overran already existing Maori knowledge production about the area. This film is part of an ongoing series of work about this area of Aotearoa.

Alex Monteith Biography (1977-) born Belfast, Northern Ireland, resides Tamaki Makaurau, Aotearoa resides in Piha, Aotearoa Alex Monteith’s works often explore the political dimensions of culture engaged in turmoil over land ownership, history and occupation. The works traverse political movements, contemporary sports, culture and social activities. Projects often take place in large-scale or extreme geographies. Recent surfing related actions connect the museum directly to local geography through participatory performance projects.

Alex monteith
Catalogue : 2007Chapter and Verse | Doc. expérimental | 16mm | couleur et n&b | 91:0 | Irlande | Nouvelle-Zélande | 2005
Alex monteith
Chapter and Verse
Doc. expérimental | 16mm | couleur et n&b | 91:0 | Irlande | Nouvelle-Zélande | 2005

« Le documentaire expérimental hanté et hantant d'Alex Monteith nous invite à prendre en considération ses images de l'Irlande du Nord durant cette période transitoire, d'un point de vue des conflits. Certaines de ses images sont composées de beauté limpide et formelle, d'autres plus dans le style d'un journal télévisuelle avec une caméra à l'épaule, certaines en couleur, d'autres en noir et blanc mais la plupart n'ont un rapport qu'oblique avec les expressions élégantes de perspective personnelles et politiques entendu sur la bande son. Son approche contemplative et sans limites de représentation de la lutte historique est clairement influencé par Godard comme elle est la premiers à le faire savoir. Son infaillible sens du montage à utiliser la duré et l'interruption comme faire tressaillir un public déjà attentif. Pendant que nous écoutons un catalogue de morts, la caméra semble scruter les paysage pour des signes de violence. l'effet est étrangement semblable au plan de Resnais d'Auschwitz dans « Night and Fog ». Ce film fut tourné sur plus de trois ans sur des lieux de réminiscences des conflits comme le Bogside à Derby. Il se concentre aussi sur les morts de la petite ville de frontière souvent bombardée Castlederg, County Tyrone » -Bill Gosden, Directeur du Festival de Film de Nouvelle Zelande. « Chapter and Verse » comprend des extraits enregistrés avec des politiciens, des membre de la force de sécurité, au famille des victimes des conflits, des figures religieuses et académiques comme Ian Paisley, Premier Ministre de l'Irlande du nord et Edward Daly, Evêque émérite de Derry.


Alex Monteith est née à Belfast, Ireland du Nord en 1977. C'est une artiste, académique et réalisatrice expérimentale. Elle vie à Auckland, Nouvelle Zélande oû elle est directrice de Moving Image à la Manukau School of Visual arts, Manukau Institue of Technology

Luján montes
Catalogue : 2015Intemperie | Doc. expérimental | super8 | noir et blanc | 9:0 | Argentine | 2014
Luján montes
Intemperie
Doc. expérimental | super8 | noir et blanc | 9:0 | Argentine | 2014

"A walker understands gradually that he does not know much about the turbulent and airy flow of the spirit. Or he is incapable of defining it. Nevertheless, he connects with it every time he discovers that his own person constitutes a fragile material structure in the hands of nature’s fluctuations, far from social intermediaries. However, he adapts his definition of “natural” to the changes of his own mind: today is freezing because I freeze, tomorrow the sun burns because I dry out. Fragment of "The book of Haiku" by Alberto Silva.

Luján Montes (1980, Buenos Aires, Argentina) is a filmmaker, colorist and photographer. Her projects have been exhibited in numerous national and international festivals (BAFICI, Festival Internacional de Mar del Plata, London Analogue Festival, Festival Internacional de Cine de Centroamérica, Derhumalc) and have been shown in many art venues and museums (Museo de Arte Moderno de Buenos Aires, Palais de Glace, Casa de Cultural del Fondo Nacional de las Artes).

Muriel montini
Catalogue : 2009Adieu mon général | Fiction | dv | couleur | 58:0 | France | 2009
Muriel montini
Adieu mon général
Fiction | dv | couleur | 58:0 | France | 2009

Le mois de Juillet. Tout ce qui constitue un été ; La plage, les bals, les rencontres, les débuts d?histoires d?amour?Et les fins.


Études de cinéma.Vit et travaille à Paris. Films En cours Un jour ou l?autre nous partons tous en voyage en Italie 53 mn DV (montage son) Place de l?Europe(Autour) 10mn(montage son)App photo Mer, baigneurs et taches colorées (take1, take2, take3) 11mn,10mn,8mn (montage son) DV Ceux de la côte (en attente de montage) DV A cold place 4mn App Photo 2009- Alice 16mn DV . Festival « Côté court » Pantin 2009 . Rodos International Film and Visual Arts festival ECOFILMS 2009 . International Filmfestival Schaebisch Hall "Formula Mundi" 2009 . Flexiff 2002-2022 Australia 2009 . DokumentART Neubrandenburg&Szczecin Allemagne / Pologne 2009 . Ekofilm Prague 2009 Solus ad Solam 23mn DV . The 13th Thai Short Film and Video Festival Bangkok 2009 Adieu mon général 58mn DV . FidMarseille festival documentaire Marseille 2009 2008- Vers un pays éloigné 44mn HDV Les jeux d?enfants 9mn HDV . Festival « Côté Court » Pantin 2008 . Instants Vidéo Marseille 2008 . Streaming festival La Haye 2008 . Traverse Video Toulouse 2009 . Telévision :Chaîne Cultura « Special New arrivals of IFFR?09 » Pays?Bas 2009 . Videoformes Clermont-ferrand 2009(vidéothèque éphémère) . Festival Bandits-Mages Bourges 2009 . Hamburg International Short Film Festival 2009 . Festival de films underground de Montréal (MUFF)2009 . Short Film Festival FF600 of Ljubljana,Slovenia 2009 . Flexiff 2002-2022 Australia 2009 . DokumentART Neubrandenburg&Szczecin Allemagne / Pologne 2009 . Festival du film de Dieppe (ciné-roulotte) 2009 . Strange Screen Film Festival Thessaloniki 2009 2007- Les travailleurs de la nuit 40 mn DV . Rencontres cinématographiques de Cerbères 2007 Chambres (ou Chagrin) 25mn DV . Festival « Côté court » Pantin 2007 . Streaming festival La Haye 2008 . Strange Screen Film Festival Thessaloniki 2009 2006- Le monde est immense 9 mn S8-DV . Festival « Côté court » Pantin 2007 . The int?l festival of Cinema and Technology Los Angeles 2008 . Projection Braquage(Cartoucherie de Vincennes) 2008 . Streaming festival La Haye 2008 . Festival Detour Le Caire 2008 . Festival Alternative film/video Belgrade 2008 . Traverse Video Toulouse 2009 . International Panorama of Independent Filmakers Patras 2009 . Flexiff 2002-2022 Australia 2009 . Cortopotere ShortFilmFestival IX Edizione Bergamo 2009 . International Bosphorus Film and Video Festival 2009 . Strange Screen Film Festival Thessaloniki 2009 Instants d?après 6mn S8-DV . Festival OUSFF Lausanne 2007 . Instants Vidéo Marseille 2007 . Traverse Vidéo Toulouse 2008 . Streaming festival La Haye 2008 . P?Silo / Festival Images Contre Nature Marseille 2009 . Video Art Festival Miden Kalamata 2009 . Flexiff 2002-2022 Sydney 2009 . namaTRE.ba project, (Independent platform for contemporary art), Trebinje, Bosnia & Herzegovina, 2009. 2003-Les Etrangères 20mn DV . Musée du jeu de paume ?Inventaire contemporain III Paris 2005 1999- Provisoirement et pour la vie 26mn Hi8 . Cortocinema Rome 1999 . Galerie du Delta Paris 1999 . Rencontres cinématographiques de Cerbères 2007 1997- All along theses lines 5mn 16MM Galeries, Installations Chambres (ou Chagrin) . Festival de films underground de Montréal (MUFF). 2009 Le monde est immense, Alice, Instants d ?après, Les jeux d?enfants . Broken Hill Regional Art Gallery Flexiff Australie 2009 Les jeux d?enfants . namaTRE.ba project, (Independent platform for contemporary art), Trebinje, Bosnia & Herzegovina, 2009.

moon
Catalogue : 2012Medea | Doc. expérimental | hdv | couleur | 42:53 | France | USA | 2012
moon
Medea
Doc. expérimental | hdv | couleur | 42:53 | France | USA | 2012

Medea est un voyage sonore autour de la Mer Noire : une composition à partir d'enregistrements d'ondes hertziennes et de fragments sonores collectés au cours d'une traversée de deux mois par le Collectif Soundwalk le long de la Mer Noire sur un voilier équipé de scanners, d'antennes et de microphones. La diffusion de Medea s'accompagne d'images de Vincent Moon retravaillées en direct. Medea constitue la face sombre d'une pièce sonore de Soundwalk Ulysses Syndrome commencée il y a trois ans sur la mer Méditerranée. Des pièces sonores qui au départ partageaient des similitudes mais pour celle de la mer Méditerranée la référence au mythe d'Ulysse, dont elle reprenait alors le parcours, avait d'emblée été claire et évidente comparée à celle de la mer Noire. Ce titre Medea s'est imposé au fur et à mesure des séances d'enregistrement sur fond obscur de l'honneur rendu par le sang et la vengeance. Les pays abordés dans Medea : la Turquie, la Géorgie, la Russie, la Crimée, l'Ukraine, la Roumanie, et la Bulgarie, portent tous les cicatrices de cette malédiction. La pièce Medea est ainsi la lecture sonore d'une région du monde dont la beauté demeure sanglante et sombre.


Vincent Moon, de son vrai nom Mathieu Saura, est un réalisateur français de vidéo né le 25 août 1979 à Paris.

Wagner morales
Catalogue : 2007wild life | Fiction expérimentale | dv | couleur | 9:21 | Brésil | 2006
Wagner morales
wild life
Fiction expérimentale | dv | couleur | 9:21 | Brésil | 2006

Wild Life 9`21" 2006 Vidéo numérique ?Wild Life? est un film au sujet du sauvagerie du tourisme. Les gens voyagent dans un bateau pendant un voyage dans la Patagonie. La caméra les filment à la façon d?un documentaire à la «national géographique Channel?.


Wagner Morales est réalisateur et plasticien. Il a été résident au Fresnoy en 2004 et, en 2005/06, il a participé au Programme Pavillon du Palais de Tokyo. Il travaille en réalisant plusieurs films d?auteur, documentaires, photographie et installation. Son travail est représenté par la Galerie Virgilio, à São Paulo et ses films et vidéos, ainsi comme installations, sont exposés aux grandes institutions au Brésil, en France et un peu partout dans le monde.

Antoine moreau
Catalogue : 2011ni pirate | Vidéo | hdv | | 1:23 | France | 2011
Antoine moreau
ni pirate
Vidéo | hdv | | 1:23 | France | 2011

Ni pirate ni corsaire mais libre.
Copyleft : cette vidéo est libre, vous pouvez la copier, la modifier, la transformer selon les termes de la Licence Art Libre. http://artlibre.org


Antoine Moreau, artiste peut-être, Docteur en Sciences de l`Information et de la Communication, initiateur de Copyleft Attitude et de la Licence Art Libre. http://artlibre.org

Leigh morfoot, morfoot, jason
Catalogue : 2008Citizen 3.0 | Documentaire | dv | couleur et n&b | 130:41 | USA | 2008
Leigh morfoot , morfoot, jason
Citizen 3.0
Documentaire | dv | couleur et n&b | 130:41 | USA | 2008

La numérisation des médias présente une occasion d'interroger et de comprendre notre culture par le remixage de ses produits. « Citizen 3.0 » examine la relation entre les médias, la technologie, la culture et la démocratie à travers le prisme du droit d'auteur. Ce documentaire utilise et interroge l?exception de l'usage loyal des droits d'auteur, qui permet aux créateurs d'utiliser des ?uvres protégées sans autorisation ni paiement. Si cette opportunité réussit à être acceptée comme la saine évolution d'une tradition de liberté d'expression ou rejeté comme violation de la propriété privée est une question dont la subtilité voile l?importance.


« Citizen 3.0 » (2008) est le deuxième film que les Morfoots ont réalisé ensemble. Leigh Morfoot a obtenu un BA en études afro-américaines et en littérature anglaise à l'Université de Virginie (USA) et une maîtrise en études médiatiques à la New School University. Jason Morfoot a un diplôme en droit de l'Université Emory et est diplômé en histoire au Trinity College.

Asa mori
Catalogue : 2007The Tea Party | Animation | dv | couleur | 1:45 | Canada | 2007
Asa mori
The Tea Party
Animation | dv | couleur | 1:45 | Canada | 2007

Animation Super 8 d'une partie de carte avec un petit quelque chose de spécial dans le thé.


Asa Mori est née à Nagano au Japon et vit actuellement à Vancouver. Elle a obtenu un BFA du Nova Scotia College of Art and Design, en travaillant principalement sur l'installation média et l'animation. Elle eu son premier animal de compagnie à l'age de six ans, un lapin appelé "House". House est mort tragiquement une semaine plus tard.

Armand morin
Catalogue : 2007keep off displays 2 (missile range | Art vidéo | dv | couleur | 6:17 | France | USA | 2007
Armand morin
keep off displays 2 (missile range
Art vidéo | dv | couleur | 6:17 | France | USA | 2007

La vidéo "Keep off displays" a été tournée au Nouveau Méxique, à "Missile Range", une base militaire où ont été effectués dans les années 40 les premiers essais nucléaires. La vidéo s`attarde plus précisément sur une partie ouverte au public appelée "Missile park". Ce musée du missile propose soixante ans d`une histoire de l`armement balistique américain. Entre une réplique de la bombe H, un V2, de drônes, et le public touristique;un véhicule radiocommandé se ballade sans fin sur les allées de cette mise en scène spectaculaire. Celui-ci imite le déplacement des "Rovers",robots récemment envoyés sur mars par la NASA . Sur ce site l`histoire se déroule et se raconte avec naïveté et cynisme, dans le culte du progrès et de la performance, au mépris des implications humaines et géopolitiques les plus évidentes. Dans ce Disneyland, "Pluto" a le museau équipé d`une tête chercheuse...


Qu`il se développe sous forme de photographie de vidéos, de sculptures ou d`installations, mon travail s`interroge sur les divers moyens de représentation qui donnent naissance au paysage et dans un sens, les amorces de fictions que ces représentations matérielles ou mentales engagent. Cette pratique a pour origine diverses expériences, promenades et rencontres avec des lieux et des situations qui seront dans un premier temps documentées puis réinvesties dans des dispositifs combinant des souvenirs, des matériaux prélevés et une imagerie collective. Des séquences, du montage, de l`assemblage. Je m`intéressent particulièrement au formes produites par les lieux et les industries de consommation du temps libre, des loisirs, aux pratiques amateurs. Ces situations sont propices à la modélisation, au changement d`échelle, aux basculements sémantiques, à la naissance de récits populaires du monde. Je viens d`être diplômé (juin 2007) de l`École des beaux-arts de Nantes, ou je vis et travaille.

Catalogue : 2010Climatic Fictions | Doc. expérimental | dv | couleur | 5:32 | France | USA | 2009
Armand morin
Climatic Fictions
Doc. expérimental | dv | couleur | 5:32 | France | USA | 2009

Cette vidéo a été tournée en Arizona, dans différents parcs naturels (Painted desert, Petrified forest) ainsi qu?à Biosphere 2, centre d?étude scientifique où 4 écosystèmes et climats ont été artificiellement reconstitués sous une serre située en plein désert. Le montage et la voix du guide de Biosphère 2 construisent un documentaire de science fiction, absurde mais inquiétant. Cela laisse supposer que ces paysages immenses ont été générés par Biosphere2.


Armand Morin Né à Nevers en 1984 Vit et travaille à Lille Armand Morin a été diplômé des beaux-Arts de Nantes en 2007. Son travail s`approprie les diverses formes générées par le monde des loisirs, liées au paysage et à l`architecture. En 2008, ses vidéos et sculptures sont récompensées par le Prix des arts plastiques de la ville de Nantes. En 2009, l`école des Beaux-Arts de Nantes lui propose une bourse pour poursuivre ses recherches à Miami, dans le cadre du groupe de recherche "Pensées Archipéliques" qui s`intéresse au rapport entre l`art, la ville, le multiculturalisme et la mondialisation. Il y tourne les vidéos "Pardon our Dust" et "Le Monastère Espagnol" qui interrogent le rapport de Miami à son territoire et les emprunts culturels européens que l`on retrouve dans son architecture. Il commence à la rentrée 2010 le Cursus du Fresnoy, studio national des arts contemporains.

Didier morin
Catalogue : 2010Fontevrault 82 | Doc. expérimental | super8 | noir et blanc | 14:0 | France | 2010
Didier morin
Fontevrault 82
Doc. expérimental | super8 | noir et blanc | 14:0 | France | 2010

En 1982, j?écrivais à Jean Genet pour lui demander s?il accepterait de parler de son temps passé à Fontevrault. J?ignorais à l?époque qu?il n?y avait jamais été emprisonné. Je ne reçu aucune réponse de sa part, et l?autorisation de filmer me fut refusée. Le motif évoqué : l?abbaye était en restauration, donc dangereuse. On me demandait de refaire une demande dans quelques années. Je décidais donc de m?introduire dans l?abbaye sans autorisation. Avec une caméra super 8, un trépied et une lampe de camping, guidé par quelques-uns des derniers prisonniers qui pouvaient se déplacer librement dans l?enceinte, je filmais durant plusieurs jours les lieux, les traces, les inscriptions sur les murs de l?enceinte centrale. Au total 6 galettes de 3 minutes. (Surpris par un gardien, je dus renoncer.) En 2010, j?ordonnais cette matière brute, sans rien y soustraire, ni vraiment la monter, en laissant les reprises de plans, et les hésitations lors du tournage. (Didier Morin)


Né en 1956. Photographe et cinéaste, il enseigne le cinéma à l?école des Beaux arts de Marseille. Crée la revue Mettray en 2001. Il est l`auteur du film Le voyage d`Yves Klein (2007) et d?Un autre voyage mexicain (2010) et de Fontevrault (1979-2010). Il a publié Carnac (Monum Edt) et Les Semelles d?or (La Petite École Comp`Act). Tourne actuellement Dans l?atelier de Jean-Pierre Bertrand.

Maria morina
Catalogue : 2011Nizhny Tagil Youth | Documentaire | hdv | couleur | 5:5 | Russie | 2011
Maria morina
Nizhny Tagil Youth
Documentaire | hdv | couleur | 5:5 | Russie | 2011

Nizhny Tagil Youth project explores the life of young people in one of the industrial centres, Nizhny Tagil, Russia, located on the virtual border between Europe and Asia. Their aspirations are limited by the paths already determined for them. This industrial city sits amidst the Ural mountains, the natural frontier between Europe and Asia. Of the 362,000 inhabitants, about 70,000 work for UralVagonZavod and 25,000 work for Nizhny Tagil Iron and Steel Plant, part of the Evraz Group, the two main factories located in the town. At around 16 years old, teenagers must make a choice about their employment. The majority ends up working long hours in one of the two plants, some join the small businesses that support these plants and their workers, and the rest remain unemployed. For the young people of the city, growing up within this damaged social landscape, there is a palpable sense of disillusionment. Those who work in the factories are subjected to a monotonous routine. The two hours a day commute added to eight hours on the job leaves them with little time to themselves. And lack of money often prevents them from going out, some feel that they have nothing to do.

Maria Morina is an emerging Russian documentary photographer and filmmaker based in Kiev, Ukraine. Maria Morina was born in Novosibirsk, Russia, in 1982. She graduated from St. Petersburg State University, International Relations, and attended Galperin photojournalism faculty in St. Petersburg and several workshops by Yury Kozyrev/ NOOR, and Bjarke Myrthu/ StoryPlanet organized by Objective Reality Foundation. Ms. Morina has participated in several group exhibitions and installations in Russia, UK, and US. She also worked as a field producer for documentary film Birth Of Nation by Daya Cahen, 2010. Since 2009 Ms. Morina has been working on joint project by three female photographers Grozny: Nine Cities, exploring specific aspects of the aftermath of two Chechen wars, which has been nominated for several international reward. In 2010 Ms. Morina started to work on a personal long term project on Nizhny Tagil youngsters lifestyle. The result of the project will be a series of short documentary films.

morley, flanagan, tom
Catalogue : 2011Post-Fordlandia | Doc. expérimental | hdcam | couleur | 19:30 | Irlande | Brésil | 2011
morley , flanagan, tom
Post-Fordlandia
Doc. expérimental | hdcam | couleur | 19:30 | Irlande | Brésil | 2011

?Post- Fordlândia? explores the mythologies surrounding Henry Fords failed utopia ?Fordlândia?. Fordlândia, an an abandoned American town and rubber plantation constructed in 1928 by Henry Ford in the heart of the Amazonian rainforest exists as the most poignant existing monument to Ford?s attempt to export his puritanical model of capitalism and the American way of life into other parts of the world. Through a filmic exploration of this ghost town through the eyes of an other-worldly protagonist, the work contemplates the physical and ideological failure of the exportation of the American capitalist dream into one of the most complex ecological and cultural places on the planet. ?Fordism?, Fords? own term to describe his ideal model of capitalism, has irrevocably altered the development of western society, and whilst Ford?s vision was at once protecting even parental, it was utterly totalitarian. As industrialized processes became increasingly global, the flaws in Ford?s logic began to erode the fabric of his utopian dream. ?Post-Fordlândia? is a thought provoking, contemplative film exploring the failure of the technological utopianism that underpins so much of Capitalism and the assumptions that all societal problems will be solved by endless growth and new technologies.

Megs Morley and Tom Flanagan are artists and filmmakers based in Galway, Ireland, who collaborate on large scale visual art , film and public art projects. Their work is primarily concerned with exploring cultural and political contexts and sites through the expanded use of artist's cinema, cinematic space, documentary, fiction and experimental film. Their approach is multifaceted and experimental and plays with the tropes and forms of non-fiction film, by presenting moments of cinemea verite alongside constructed and fictional elements, whilst avoiding traditional narrative structures of mainstream documentary in order to explore a self-reflexive inquiry into the medium of film, and to complicate potential readings surrounding the documentation of politically complex sites and contexts, thereby creating a criticality on the relationship between images, history and memory. Their work has been shown both nationally and internationally and they are currently working on two feature length experimental documentaries, one of which focuses on Fordlândia.

Wendy morris
Catalogue : 2006Taste the World | Animation | 16mm | couleur et n&b | 4:20 | Afrique du sud | Belgique | 2005
Wendy morris
Taste the World
Animation | 16mm | couleur et n&b | 4:20 | Afrique du sud | Belgique | 2005

Taste the World dure quatre minutes et montre que les touristes perçoivent le Tiers Monde comme une cours de récréation pour l?Europe. Le titre vient d?une brochure pour les touristes qui exhorte les voyageurs à ?goûter le monde.? Le slogan de cette publicité sous-entend que le monde est là pour ?vous,? pour le ?vous? du connaisseur doué de discernement, le ?vous? que représentent les Européens et leur excès de temps libre. Sans frontières, le (?tiers?) monde est présenté comme le domaine du consommateur, un domaine qui offre des choix illimités : culinaires, sexuels, économiques et culturels. Le film commence et finit par un repas. Intercalée dans cette histoire, on trouve une référence au voyage de Sarah Bartman, la femme Khoi Sud Africaine qui a été exhibée en Europe dans les années 1700 comme étant le lien entre l?homme et le singe, et à son retour au pays. Elle mourut jeune à Paris et des parties de son corps furent mises en bouteille et montrées au musée de l?homme. En 2003, ses restes furent rapatriés en Afrique du Sud et elle fut enterrée.


Wendy Morris est une artiste du visuel née en 1960 à Walvis Bay en Namibie. De nationalité Sud Africaine, elle vit en Belgique. Elle a été Bachelor of Arts in Fine Arts en 1994 à l?université d?Afrique du Sud. En 1999 elle est Honours Bachelor of Arts en histoire de l?art également à l?université d?Afrique du Sud. Et en 2004, elle a obtenu une maîtrise en arts visuels, toujours à l?université d?Afrique du Sud.

Catalogue : 2007Bully Beef | Animation | 16mm | noir et blanc | 6:0 | Afrique du sud | Belgique | 2007
Wendy morris
Bully Beef
Animation | 16mm | noir et blanc | 6:0 | Afrique du sud | Belgique | 2007

"Bully Beef" tente de relier deux histoires que l'on persiste à traiter séparément. En 1914, l'Allemagne envahie la "petite" Belgique. Ses alliés viennent à son secours. Il faut quatre ans et plus de quarante nations ou groupe ethniques - dont nombreux sont colonisés par les nations alliées- pour tenir tête aux impérialistes allemands. Le souvenir de ce traumatisme est toujours vivace en Belgique. Le tourisme autour de sites de bataille de la Première guerre mondiale est plus que jamais actif. Chaque jour, des bus remplis d'écoliers s'arrêtent devant les musées et les cimetières du Commonwealth à Leper et dans le Westhoek. On publie en Belgique de plus en plus de livres sur la Première guerre mondiale. En revanche, il y a de moins en moins de publications sur une autre invasion concernant la Belgique, survenue à peine trente ans avant 1914. De nombreux officiers et généraux décorés pour leur rôle dans la défense de la Belgique pendant la Première guerre mondiale ont pratiqué leur commerce non pas en Europe mais dans l'acquisition, le contrôle et l'exploitation d'un morceau de terre huit fois plus grand que leur terre natale, le Congo. La Belgique a fait au Congo ce que l'Allemagne espérait faire à la Belgique et à d'autres pays de l'Europe de l'Ouest. Repoussant l'invasion allemande avec l'aide de ses alliés, la Belgique a continué son invasion du Congo pendant encore quarante ans.


Wendy Morris est née en Namibie en 1960. Elle grandit à Johannesburg, en Afrique du Sud. Elle étudie les beaux-arts à l'université de Witwaterstrand et à l'université d'Afrique du Sud. Vivant actuellement en Belgique, elle est en doctorat à l'université de Leuven. Pour ses films d'animation, elle utilise de grands dessins au fusain qu'elle transforme et redessine. "Bully Beef" est son troisième film. Morris montre ses films, parfois en même temps que ses dessins, dans des galeries, des musées et à des festivals. Ses films ont été sélectionnés pour concourir aux festivals de Fantoche, Oberhausen et Annecy.

Catalogue : 2009Off the Record | Animation | 35mm | noir et blanc | 5:0 | Afrique du sud | Belgique | 2008
Wendy morris
Off the Record
Animation | 35mm | noir et blanc | 5:0 | Afrique du sud | Belgique | 2008

Off the Record explores the different experiences and treatment of black and white South African soldiers in Europe during World War I. Two documents form the basis of the film, a war diary kept by the artist?s great-uncle Walter, and a 1917 account by Sol Plaatje of the frustrated attempts of many black South Africans to play their part in the war effort. Points of convergence between these disparate histories are created through the process of animation.

Wendy Morris was born in Namibia (1960), grew up in Johannesburg, South Africa. She studied Fine Art at the university of the Witwatersrand and at the University of South Africa. Now living in Belgium and working towards a practice-based doctorate in the arts at the University of Leuven. She is currently a member of the art-science collaboration Parallellepipeda. Her animated films are made by filming large charcoal drawings that she alters and redraws. Morris exhibits her films, sometimes together with the drawings, in galleries, museums and on festivals. Her films have been selected for competition at such festivals as Clermont-Ferrand, Annecy, Oberhausen, DOK-Leipzig and Fantoche.

Erik moskowitz, amanda trager
Catalogue : 2008Cloud Cuckoo Land | Installation vidéo | 0 | couleur | 16:27 | USA | 2008
Erik moskowitz , amanda trager
Cloud Cuckoo Land
Installation vidéo | 0 | couleur | 16:27 | USA | 2008

« Cloud Cuckoo Land » (2008) est une collaboration entre Erik Moskowitz et Amanda Trager. Le titre de la pièce, « Cloud Cuckoo Land », est tiré de la pièce d?Aristophane « Les oiseaux ». Au IVe siècle avant J.-C., la notion d'utopie était déjà d?actualité ? mais également remise en question. Le récit parle du transfert d?une famille dans une communauté contemporaine. Le personnage central, Bianca, après avoir fantasmé des années sur la meilleure manière d?élever ses enfants ainsi que sur la notion figée et romantique de « meilleure » façon de vivre, est confrontée à sa propre intolérance et à sa propre incapacité à s'intégrer à la communauté. Le récit de la vidéo, qui exploite des moyens cinématographiques classiques tels que chant-contrechant, est destiné à l?exposition aussi bien dans des galeries ou des musées que dans des espaces cinématographiques. « Cloud Cuckoo Land » critique les postulats trop assurés sur les moyens de différencier espace public et espace privé.


Erik Moskowitz et Amanda Trager vivent et travaillent à New York et au Canada. Erik Moskowitz utilise la relation entre le cinéma et l?espace de la galerie comme point de départ pour l?installation et les films. Amanda Trager fait fusionner peinture, sculpture et installations, dans des récits en prose à la première personne. L?intérêt des artistes pour les récits fragmentés ou anti-narratifs vient de loin dans leurs parcours respectifs. Pour Moskowitz, il remonte à l?enfance, lorsque Spalding Gray l?invita à jouer dans le Sakonnet Point de Wooster Group. Son travail avec Spalding a continué pendant les huit années suivantes. Sa relation avec Joan Jonas date de cette période. Plus récemment, Moskowitz s?est fait remarquer pour ses musiques/installations vidéos basées sur des sources littéraires. Après s?être concentrée sur des textes plaintifs et sur la création de personnages dans la peinture, la sculpture et l?installation pendant plus de dix ans, Trager s?est récemment penchée sur la représentation d?une « conversation » absurde entre des acteurs mal assortis.

Erik-amanda moskowitz-trager
Catalogue : 2011QUEER VOICE | Vidéo | | couleur | 5:12 | USA | 2010
Erik-amanda moskowitz-trager
QUEER VOICE
Vidéo | | couleur | 5:12 | USA | 2010

In response to an invitation to ?describe the queer voice,? artists Erik Moskowitz + Amanda Trager created this video, a whimsical portrait of an artist-couple.

Our collaborative work has been exhibited and screened internationally at venues that include Centre Pompidou, Jeu de Paume, Paris (2008-10); Reina Sofia, Madrid (2009); Haus der Kulturen der Welt, Berlin (2009); Participant, Inc. and 303 Gallery, NYC (2009). The single-channel component of our newest work premiered at the Rotterdam Film Festival and won Grand Prize for Short Film at IndieLisboa (2011). Art residencies include Montalvo Arts Center (2006) and Headlands Center for the Arts (2011), both in California. Grants include a NYFA Fellowship in Video (2008) and a NYSCA Distribution Grant (2009).