Une page du catalogue au hasard
Parcourez le catalogue des Rencontres Internationales, effectuez une recherche dans les archives des oeuvres présentées depuis 2004. De nouveaux extraits vidéos sont régulièrement mis en ligne, les images et les textes sont progressivement mis à jour.
Myriam yates
Gander - Islands - Diptyque
Installation vidéo | hdv | couleur | 8'45'' | Canada | 2017
Isolé sur l’île de Terre-Neuve (Canada), l`aéroport de Gander a joué un rôle essentiel à partir des années 1940 en tant qu`arrêt de ravitaillement pour les vols transatlantiques. Pendant la guerre froide, Gander était l`un des rares points de ravitaillement où les avions pouvaient s`arrêter en route depuis l`Europe de l`Est ou de l`Union soviétique vers Cuba. Dans le but de présenter une image progressiste du Canada, le terminal international fut aménagé à la fin des années 50 avec des meubles de designers influents de l`époque. Avec l`avènement des avions à plus longue portée dans les années 1960, Gander a diminué en importance. L`imposante zone internationale est aujourd`hui presque inoccupée, seuls y transitent les forces américaines et les jets privés. Gander Islands (diptyque) se concentre sur la salle des fumeurs du terminal. Pendant le tournage, déposée sur le sol, une boisson à peine entamée avec une écriture en arabe sur l`étiquette de la bouteille - rappelant l`utilisation du lieu par des soldats américains en provenance de missions. Leur présence est accentuée par des d`autocollants des diverses forces tactiques qu’ils représentent, posés çà et là dans le terminal. Les plans défilant en synchronicité sont proches d`une dérive, d`une rêverie d`un(e) hypothétique occupant(e).
Myriam Yates développe une pratique qui s’articule essentiellement autour de l’image (vidéographique, filmique ou photographique). Son oeuvre se déploie sous forme de grandes projections, d’installations ou de séries photographiques. L’artiste s’intéresse à la relation entre les lieux et leur représentation, prenant souvent comme ancrage des sites modernes ou en transition, dont le statut singulier questionne les liens entre l’individu, la modernité et l’architecture.