Programme Paris 2020
27 fév. 28 fév.                               
jeudi

27 fév.
18h00

Exposition associée, ouverture
Institut suédois
11 rue Payenne - 75003 Paris
Métro: Saint Paul-Le Marais, ligne 1 / Chemin Vert, ligne 8
Entrée libre

"Annika Larsson - Fear of Flying"

Conçu comme une série d’expériences se déroulant dans quatre maisons individuelles, "Fear of Flying" explore la réalité virtuelle et sa relation avec le contrôle et la rébellion des corps et des esprits en mouvement.

Exposition du 27 février au 19 avril 2020
Mercredi – dimanche / 12:00 – 18:00
Fermé le lundi et mardi

En étroite proximité avec quatre cercles de famille et d’amis, le film étudie les frontières floues et les sentiments paradoxaux d’être simultanément en contrôle et sans contrôle, ici et là, déplacé et en mouvement – des états qui sont déclenchés par le système complexe d’interactions qui ont lieu entre la technologie et nos corps, nos systèmes nerveux et notre cerveau.

| | | : | |



| | | : | |



| | | : | |



| | | : | |



| | | : | |



| | | : | |



| | | : | |



| | | : | |


Cette œuvre fait partie du projet de recherche artistique d’Annika Larsson Non-knowledge, Laughter and the Moving Image, financé par le Swedish Research Council et réalisé en collaboration avec RIA Stockholm et HFBK Hamburg.

Annika Larsson (née en 1972, Stockholm) vit et travaille à Berlin et est professeure de médias temporels à l’Université des Beaux-Arts de Hambourg depuis 2018. Ses dernières performances sonores ont été montrées à l’Akademie der Künste Berlin (2019) et à la 58e Biennale de Venise, au Herkules Saal, Munich (2018) et au Schinkel Pavillon, Berlin (2017). Des expositions personnelles lui ont été consacrées dans les institutions suivantes, entre autres : Museo d’Arte Contemporanea di Roma, Rome (2014); Centre Velan, Turin; La Fabrica, Madrid (2010); Le Magasin, Grenoble (2005); Kunsthalle Nürnberg (2004); S.M.A.K., Gent (2002). Ses œuvres sont représentées dans d’importantes collections d’art, telles que le Moderna Museet, Stockholm, S.M.A.K, Gand, la Goetz Collection, Munich ou le Museo de Arte Contemporáneo de Castilla y León.

Andréhn-Schiptjenko a été invitée par l’Institut suédois à présenter trois expositions personnelles d’artistes contemporains influents de Suède. La troisième exposition de cette série s’intitule Fear of Flying, une exposition personnelle d’Annika Larsson.

Conçu comme une série d’expériences se déroulant dans quatre maisons individuelles, le film FEAR OF FLYING explore la réalité virtuelle et sa relation avec le contrôle et la rébellion des corps et des esprits en mouvement. En étroite proximité avec quatre cercles de famille et d’amis, il étudie les frontières floues et les sentiments paradoxaux d’être simultanément en contrôle et sans contrôle, ici et là, déplacé et en mouvement – des états qui sont déclenchés par le système complexe d’interactions qui ont lieu entre la technologie et nos corps, nos systèmes nerveux et notre cerveau.


vendredi

28 fév.
19h00

Exposition associée, ouverture
Goethe-Institut
Rue 17 Avenue d'Iéna - 75016 Paris
Métro : Iéna, ligne 9
Entrée libre

"Underdox - Dokument und Experiment"

À l’occasion des Rencontres internationales Paris/Berlin, le Goethe-Institut de Paris vous invite au vernissage de l’exposition vidéo "Underdox - Dokument und Experiment"

Exposition du 28 février au 15 mars 2020
Lundi – vendredi / 9:00 - 21:00
Samedi / 9:00 - 17:00
Fermé le dimanche

Festival cinématographique international installé à Munich, UNDERDOX se consacre depuis 15 ans à un cinéma inclassable et de haut niveau – des films à la limite du documentaire, du long métrage et du film expérimental. Dans le cadre du programme interdisciplinaire Munich Unique qui met en lumière la scène artistique de la ville Munich tout au long de l’année, le Goethe-Institut présente un « best of » du festival des dernières années, dont les lauréats du prix VIDEODOX ainsi qu’une sélection de courts métrages d’UNDERDOX. Dans l’exposition collective organisée par Dunja Bialas, Bernd Brehmer et Matthias von Tesmar, les oeuvres audiovisuelles se penchent de manière originale sur les aspects cinématographiques de l’art vidéo. Avec les artistes Ivan Paskalev, Narges Kalhor, Yulia Lokshina, Angela Stiegler, Karen Irmer, Agnes Jänsch, Camille Tricaud, Franziska Unger, Ulu Braun, Franz Wanner et Roman Wörndl.

| | | : | |



| | | : | |



| | | : | |



| | | : | |



| | | : | |



| | | : | |



| | | : | |



| | | : | |


En octobre de chaque année, Munich accueille le festival UNDERDOX qui explore systématiquement une terre inconnue de l’art : les formes hybrides et expérimentales du cinéma dans la catégorie du long métrage, du film vidéo et du film documentaire. Ce festival fondé en 2006 par la critique de cinéma Dubja Bialas et l’exploitant de salles Bernd Brehmer est l’un des premiers consacrés aux films à la limite du documentaire, du long métrage et du film expérimental. Malgré ou justement à cause de son caractère « indépendant », ce festival familial « à bas budget » jouit d’une renommée internationale. Le but de ce festival est de créer pour les films sous-représentés hors des mécanismes du marché une plateforme où les films entrent dans un dialogue interne. L’interdépendance de fiction, documentation, d’expérimentation et d’art est la caractéristique commune aux films sélectionnés par UNDERDOX. Toutes ces productions cherchent à expérimenter le « film » de façon plaisante et esthétique sur le terrain de la réalité où le réel s’enrichit à la faveur de l’imaginaire et dont il se démarque par la fiction.

Dès le début, l’art vidéo du district Munich-Haute-Bavière a aussi fait partie du programme. Il est représenté depuis 2014 dans l’exposition biannuelle VIDEODOX organisée en coopération avec le Berufsverband Bildender Künstler München und Oberbayern (syndicat des artistes plasticiens de Munich-Haute-Bavière). À cette occasion, on y décerne un prix d’encouragement pour récompenser les artistes remarquables.

Le festival est soutenu par le Département culturel de la capitale bavaroise et est membre de l’association Filmstadt München e.V. ainsi que du groupe de travail des festivals cinématographiques en Allemagne. Il a pour partenaires la Viennale (Vienne) et le FID de Marseille.

www.underdox-festival.de