Un extrait vidéo au hasard
Parcourez le catalogue des Rencontres Internationales, effectuez une recherche dans les archives des oeuvres présentées depuis 2004. De nouveaux extraits vidéos sont régulièrement mis en ligne, les images et les textes sont progressivement mis à jour.
Soufiane adel
La lumière tombe
Fiction expérimentale | 4k | couleur | 9'23'' | Algérie / France | 2018
Quelque part en Banlieue, dans un futur proche. La classe ouvrière n'existe plus. Vénus se rapproche de la terre. Un homme et son fils refont le monde.
Soufiane Adel est né en 1981 en Algérie et arrive en France à 8 ans. C`est en faisant une école de design, l'ENSCI - Les Ateliers, qu'il découvre le cinéma. En 2004, il décide de filmer son père : ce sera son premier court métrage, "Nuits closes", qui débutera au festival de Clermont-Ferrand. En 2007, il réalise "Kamel s`est suicidé six fois, son père est mort" qui a été sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs et à l'ACID à Cannes en 2008, ainsi que dans de nombreux festivals de par le monde. En 2009, il coréalise avec Angela Terrail, "Sur la tête de Bertha Boxcar", prix du jury au festival Silhouette (montré également à Clermont, Pantin, Ciné-banlieue, Indielisboa ...) et diffusé sur Arte. En 2013, il réalise son second documentaire "Go Forth" qui aborde l`histoire de sa grand-mère algérienne, projetés dans des dizaines de festivals internationaux (Cinéma du réel, Rencontres Internationales Paris-Berlin, Lussas, Montréal...). Son exploration de formes fictionnelles d`auto-filmage se poursuit avec "Vincent V" et "Les bonnes". En 2017, il met de nouveau en scène son père dans une fiction, "La Faim", puis dans l'essai "La lumière tombe", en 2018.