Moving_image #11
Moving_image est un cycle de séances mensuelles de projection à la Gaîté Lyrique, un espace laboratoire de découverte et de réflexion dédié aux pratiques contemporaines de l’image en mouvement. Œuvres vidéos, filmiques et multimédias sont présentées sous forme d’abécédaire.
K comme Kant
Gaîté Lyrique, Paris, France | mercredi 9 octobre 2013
Pour cette séance de rentrée, MOVING_IMAGE reprend le mot choisit par Gilles Deleuze dans son abécédaire, 'K comme Kant', et propose sept films et vidéos rares autour des notions d'espace et de temps. Avec notamment des œuvres de Crispin Gruholt, Peter Downsbrough, Nir Evron, Cécile Hartmann et Christian Barani. La séance se terminera avec la projection exceptionnelle de 'Fiasko', un hommage remarquable à 'La jetée' de Chris Marker, réalisé par Janet Riedel, Katja Praschke et Gusztáv Hámos..

ŒUVRES PROJETÉES
Crispin Gurholt : Ved Ekebergåsen | Vidéo | couleur | 3’30’’ | Norvège | 2011
Peter Downsbrough : AS] IN | Vidéo | couleur | 3’35’’ | Belgique/USA | 2007
Nir Evron : A Free Moment | Vidéo | noir et blanc | 4’ | Israël | 2011
Cécile Hartmann : Kessoku | Vidéo | couleur | 7’ | Japon/France | 2006
Christian Barani : Windhoek | Documentaire | couleur | 32’ | Namibie/France | 2005
Janet Riedel, Katja Pratschke, Gusztáv Hámos : Fiasko | Fiction expérimentale | couleur | 30’ | Allemagne | 2010

Séance en présence de Cécile Hartmann.

Crispin Gurholt filme un espace en suspens où différents personnages se tiennent immobiles dans un présent figé. Avec de fluides mouvements de caméra, travellings et panoramiques, Peter Downsbrough scrute l'espace et explore les relations potentielles qui peuvent en émerger, et souligne que tout 'agencement' est en même temps une 'mise en ordre'. Nir Evron filme les ruines du palais d’été du roi de Jordanie construit dans les années 60. Les mouvements de caméra, repris directement du cinéma structuraliste, épuisent le répertoire des mouvements mécaniques de la caméra. Cécile Hartmann filme deux lieux dans un mouvement d'alternance et de réversibilité : le centre financier de la bourse de Tokyo et les cratères volcaniques de l'Archipel des Açores. Les fluctuations économiques se relient aux secousses telluriques, à la recherche d'un point d'attache et d'équilibre. Christian Barani traverse une ville, Windhoek, en Namibie. Le temps de la marche et l’improvisation structurent le désir de filmer. Filmer devient ainsi un acte performatif où la rencontre avec l’autre devient un enjeu de représentation. Pour terminer la séance, Janet Riedel, Katja Pratschke et Gusztáv Hámos, proposent un hommage remarquable à 'La jetée' de Chris Marker. Un homme survit à sa propre mort. Dans l’aéroport sans nom d’une grande ville étrangement familière, un homme cherche une façon d'assurer sa survie dans un système qui condamne toute personne n’ayant pas encore perdu la foi en l'individualité et la liberté.